Depuis une quinzaine d’années, la photographie de mariage prend des lettres de noblesse. De nombreux blogs, tant en France qu’Outre-Atlantique, présentent la crème des reportages de mariage et autres shootings d’inspiration.
Même dans le coin un peu reculé où j’habite, la photographie de mariage « à papa », qui consistait généralement à faire poser le couple fraîchement épousé devant le rosier sur la pelouse familiale, tend à disparaître au profit de reportages plus vivants et plus créatifs — et franchement, c’est tant mieux.

photographe de mariage à l'église
photograhe de mariage rennes

Pendant la cérémonie, la photographe de mariage peut aujourd’hui s’intéresser à l’assistance, et pas uniquement aux mariés. De même, lors des photos de couple, il est possible d’utiliser des cadrages plus créatifs qu’auparavant afin de dépoussiérer les classiques.

Malgré tout, quand je déclare être photographe, on me demande régulièrement si je fais « aussi » de la photo de mariage, un peu comme on me demanderait si j’ai une maladie honteuse.
À ma réponse fièrement affirmative, on me rétorque souvent : « Ah, mais vous faites du mariage parce qu’il faut bien vivre ! » — parce que voilà, il apparaîtrait qu’être photographe de mariage de son plein gré, c’est un peu bizarre.

photographe de mariage rennes

Parfois un peu aveuglés par une vision étriquée de la photographie de mariage, mes interlocuteurs ont du mal à envisager qu’il y ait un plaisir créatif dans ce type d’exercice. Pourtant, explorer les environs pour trouver les lieux qui vont sublimer le couple, travailler sa lumière et son style, mais aussi adapter sa vision au couple avec lequel on travaille sont des aspects fascinants de la photographie de mariage.

Être photographe de mariage, c’est un choix

Ben oui. Contrairement à ce que certains pensent, la photographie de mariage n’est pas forcément très rémunératrice. Des milliers de photographes de mariage avant moi ont fait le genre de billet qui détaille charges et rentabilité. Je ne vous inflige donc pas de calcul de rémunération, mais sachez juste que le picaillon facile, ça n’est pas forcément là qu’il se trouve. Ce n’est donc pas l’appât du gain qui pousse le photographe a embrasser la belle profession de photographe de mariage.

photographe de mariage cesson sévigné

Jouer avec les couleurs, la lumière et les flous pour suggérer plutôt que décrire reste un apanage de la photographie de mariage créative.

La photographie de mariage créative

Le mariage, c’est pour le photographe l’occasion de tester de nouvelles techniques pour mieux traduire les sentiments en images, ou pour insuffler plus de poésie dans les clichés.
Contrairement au packshot ou à la photographie d’architecture, qui sont des domaines très techniques et très codifiés, le reportage de mariage laisse beaucoup plus de liberté créative.

La photographe de mariage que je suis teste donc continuellement des appareils, des médiums, des tirages — puis fais le tri. On garde l’argentique en 35 mm mais pas le moyen-format manuel, on garde le LensBaby mais pas le cyanotype.
Bref, pour une fille curieuse, c’est la panacée !

photographe de mariage à saint malo
photographe de mariage argentique

Faire de la photographie de mariage implique de sortir de sa zone de confort. Contrairement au studio ou à l’architecture, les conditions météorologiques et lumineuses ne sont pas contrôlables. Il faut donc tirer le meilleur parti de chaque situation, même en intérieur. S’essayer à d’autres techniques, comme la photographie argentique, à droite, est un autre moyen de se recentrer sur son cœur de métier en testant de nouvelles approches.

La photographie de mariage fine art

De même que science sans conscience tout ça, la technique sans sensibilité, sans vision, c’est définitivement la ruine de l’âme.
Le style Fine Art en photographie de mariage est plus connu pour son rendu pastel, doux et éthéré. Mais il inclut aussi une composition et des cadrages plus artistiques que le style photojournalisme.

Saisir la délicatesse d’un teint, la douceur d’un sentiment, l’intensité d’un regard, construire de belles images, douces, intemporelles, poétiques, c’est toute la philosophie de la photographie Fine Art.
Pour ce faire, la photographe Fine Art n’hésite pas à recourir au flou. Elle suggère parfois plus qu’elle ne décrit, mais respecte toujours votre relation et votre personnalité — que vous soyez démonstratif, ou complice, ou que vous exprimiez vos sentiments dans la retenue.

photographe mariage loire atlantique

Dès mes premiers reportages, mon approche dela photographie de mariage était arrêtée : ne pas forcer l’intimité, laisser le naturel s’exprimer tout en le plaçant dans un cadre qui magnifie les sentiments.

L’adrénaline du jour J

On ne vas pas se mentir, le jour du mariage passe toujours à une vitesse folle, pour les mariés, bien sûr, mais aussi pour la photographe, qui se doit d’avoir le don d’ubiquité pour cette journée.
Être partout à la fois sans être trop présente ou intrusive, c’est déjà une performance en soit, mais être partout à la fois tout en maîtrisant parfaitement la technique photographique, ça demande une sacrée dose d’adrénaline.

Je sors donc d’un reportage de mariage sur les rotules, mais complètement euphorisée par les endorphines, façon coureuse de marathon.
Il paraît que c’est addictif…

photographe de mariage morbihan
photographe de mariage paris
photographe de mariage quimper
photographe de mariage nantes
photographe de mariage vannes
photographe de mariage brest
photographe de mariage morlaix

Ne serait-ce qu’à l’église, depuis l’entrée des mariés jusqu’à leur sortie, la photographe de mariage se doit d’être discrète, mais sur le qui-vive, prête à repérer les gestes drôles ou plein d’émotion, mais aussi les motifs architecturaux qui mettent en valeur ce beau moment. Les cérémonies sont le poste où toute la technicité et l’expérience du photographe sont requises. C’est également un moment pendant lequel les décisions techniques doivent être prises en un clin d’œil.

Les belles rencontres

Last but not least, comme on dit, la photographie de mariage, c’est avant tout une aventure humaine.
C’est vous qui l’écrivez, et c’est vraiment gratifiant quand vous me dites que j’ai vraiment réussi à saisir votre personnalité et l’essence de votre couple.

Être photographe de mariage, c’est certes faire des photos, mais c’est aussi découvrir l’univers de prestataires ouverts, talentueux et bourrés d’imagination. C’est découvrir des personnalités drôles et sympathiques parmi vos invités.
Mais surtout, c’est témoigner en images de votre amour, et ça, c’est irremplaçable.

photographe de mariage rennes

// Crédits | Modèles Rozenn Sine Spina | Aela | Anna | Bague & alliance L’Atelier Joaillerie | Fleurs Hortense&Joséphine | Les fleurs d’ÉmiliJolie | Robes Tara Deva | Coiffure Home Sweet Hair | Maquillage Belle et Zen | Lieu L’Ille Flottante | Manoir de Belle-Noé | Assistant photographe Pierre Le Sayec //

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *